Home Tutos Créer une base de donnée SQL via PhpMyAdmin
Créer une base de donnée SQL via PhpMyAdmin

Créer une base de donnée SQL via PhpMyAdmin

4

Dans ce petit tutoriel vidéo, nous allons voir comment créer une base de donnée, qui nous servira pour installer WordPress. Un tuto pas super excitant, mais qui servira à tout les débutants pour lancer leur premier site web…

Pour utiliser WordPress, il faut impérativement disposer d’une base de données MySQL. Pour cela, il faut avoir un serveur SQL, qu’on installe sur un serveur physique. Si vous lisez ce tutoriel, il y a fort à parier que vous n’aurez pas à installer ce logiciel, puisque vous allez vous orienter vers une solution packagée comprenant un serveur apache, et un serveur sur lequel seront installés PHP et MySQL. La plupart des hébergeurs français propose ce package par défaut, et c’est bien pratique, car ça évite de devoir tout installer à la main.

Tout d’abord, connectez-vous à votre interface PHPmyadmin. Pour vous connecter, vous devez utiliser un login et un mot de passe fournis par votre hébergeur quand vous avez créé votre espace hébergement. Une fois connecté, vous allez voir, c’est super simple.

Créer la base de données et son utilisateur

Une base de donnée, c’est comme une grosse armoire, dans laquelle vous trouverez des tiroirs. Les tiroirs, ce seront les tables de votre base de données, c’est ici qu’on ira insérer le contenu de votre site (enfin, quand je dis « on », c’est WordPress qui va faire tout le travail). Et dans chaque tiroir, on pourra mettre des piles de contenus. Seulement, cette armoire, elle est protégée, et tout le monde n’y a pas accès.

Il faut donc créer par la suite un utilisateur et un mot de passe, pour pouvoir effectuer des opérations sur la base. Ça a l’air compliqué comme ça, mais vous allez voir que ça se fait très rapidement.

D’abord, on va créer la base de données. Pour ça, il suffit de cliquer sur « nouvelle base de données » tout en haut à gauche, puis de définir un nom pour cette nouvelle base. Ne vous souciez pas l’onglet inter classement, c’est ici qu’on choisit le jeu de caractères qui servira à reconnaître l’alphabet que vous utiliserez (par exemple, si je voulais créer un site en coréen, il me faudrait le jeu de caractères adaptés).

Dans notre cas, on peut utiliser UTF-8 ou iso-8859-1 (latin1). Vous prenez pas la tête, et sélectionnez UTF-8. Ça consomme un peu plus de ressources, mais c’est mieux si vous voulez un site dans plusieurs langues.

Puis, cliquez sur « créer ».

Bravo ! Vous venez de créer une base de données SQL !

Maintenant, il faut créer un utilisateur qui pourra la manipuler : c’est un peu le conducteur d’une voiture. Il a un permis pour rouler (son nom), et la clé pour démarrer la voiture (le mot de passe).

Cliquez sur le nom de votre base de données, situé sur la gauche. Puis, dans le menu en haut sur la droite, cliquez sur « privilèges ». Sur la fenêtre qui s’ouvre, tout en bas, cliquez sur « ajouter un utilisateur ». Donner un nom à votre utilisateur, puis, dans le champ « client », inscrivez « localhost ». Cela veut dire que notre base de données va être utilisée sur un serveur local.

Attention, chez certains hébergeurs, c’est différent, et il faut inscrire le nom de votre serveur SQL. Pas de panique si vous ne savez pas, inscrivez juste « localhost », et ça devrait aller. Dans la majorité des cas, vous aurez toutes les instructions nécessaires sur le site de votre hébergeur, ou dans les courriels que vous recevez à la création de votre espace.

Puis, choisissez le mot de passe de votre utilisateur, qu’il faudra entrer deux fois. Préférez des mots de passe complexes, avec des majuscules, des minuscules, des chiffres etc.

Puis, un peu plus bas, dans la rubrique « base de données pour cet utilisateur », assurez-vous de bien cocher la case « Donner tous les privilèges sur la base de données ».

Et enfin, cliquez sur « exécuter » tout en bas à droite

Et voilà, c’est terminé : vous avez créé votre base et un utilisateur pour la manipuler. Conservez les informations de connexion (nom de la base de données, nom de l’utilisateur, et mot de passe) ça servira dans le prochain tutoriel pour installer WordPress.

Et c’est tout pour aujourd’hui !

GDM-Pixel / Charles Annoni Charles est chef de projet en marketing web et conception de sites. Formateur en référencement naturel, il est également consultant en webmarketing et propose des tutoriels exclusifs en France.

Les commentaires peuvent donner lieu à un lien dofollow si thématique similaire et ancre clean :)

Comment(4)

  1. C’est vraiment chouette cet article, j’en avais vraiment besoin. Cependant, quand je télécharge la base de donnée impossible d’avoir ce que tu as toi sur ta vidéo ça me donne un texte en fait et je dois tout faire moi-même … Du coup je suis vraiment découragée qu’un jour je réussisse à faire ce que je veux avec mon blog …

  2. Salut Clémence, oui, c’est tout le paradoxe de WordPress : un CMS « vendu » pour tout le monde, mais qui nécessite un niveau (très) avancé pour faire ce qu’on veut. Pas de panique, webmaster, c’est un métier qui s’apprend aussi dans la douleur. Si je comprends bien ton souci, tu as besoin d’exporter ta base de donnée de wordpress.com…Pour passer sur un hébergement à toi ?

  3. Sympa d’avoir répondu aussi rapidement ! En fait ouais j’ai crée mon blog il y a quelques mois (janvier exactement), mais j’aimerais le référencer un peu mieux pour essayer d’avoir un peu plus de vus et faire un peu ce que je veux de ce dernier. Cependant, j’ai suivi tes deux articles qui parlaient de base de donnée sur un serveur puis ensuite télécharger SEO ; verdict : quand je télécharge le premier sur PhpMyAdmin je n’ai pas de « lien » qui me renvoie à la même page que toi. Je n’ai que des dossier en format « x quelques choses » en gros des dossier avec des écrits (j’ai l’impression de retourner en cours d’informatique où l’on utilisait le format HTML pour créer son propre site, ce qui n’était pas du tout pratique à mon sens et du peu de chose que l’on a apprit dans ce cours). Alors j’ai quand même essayé avec le logiciel SEO et même chose … Je ne comprends pas du tout et je suis complètement larguée

  4. OK, donc je résume : blog sur wp.com –> Besoin de trafic –> Besoin de gérer ton site intégralement pour monétiser –> Besoin de migrer. J’ai bon ? Là, j’ai l’impression que tu mélanges plusieurs trucs. Ton site wordpress fonctionne grâce à deux choses : des fichiers, et une base de données. Je ne suis pas sur de ce que ça donne en direct sur wordpress.com, mais, dans ton cas, tu n’as besoin de télécharger « que » ta base de données pour pouvoir exporter ton site. Mais ici, c’était pas vraiment l’objet du tutoriel. Je vois si je peux gérer un tuto « migrer votre site de wordpress.com vers votre serveur privée » dans la semaine 🙂

LEAVE YOUR COMMENT

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *