Home Tutos Réserver un nom de domaine

Réserver un nom de domaine

1

Dans ce petit tutoriel, nous allons voir comment réserver un nom de domaine, dans le but futur de créer un site Internet de A à Z…

Où acheter son nom de domaine

Un nom de domaine s’achète toujours chez un registrar. Un registrar, c’est simplement une société qui possède une accréditation pour fabriquer et émettre des noms de domaines. Dans le cas de notre tutoriel, nous le faisons chez Gandi. Mais vous pouvez très bien le faire chez d’autres hébergeurs, comme OVH, Amen, go Daddy etc.

Comment acheter un nom de domaine

Acheter un nom de domaine, ça n’est pas plus compliqué que d’acheter n’importe quel produit sur une boutique en ligne. Il faudra dans un premier temps vous créer un compte chez le registrar, opération qui ne prend que quelques minutes. Si vous êtes une société, vous devrez renseigner votre numéro de Siren, ainsi que les coordonnées complètes de votre entreprise, son numéro de TVA intracommunautaire etc. Pour les particuliers, le processus est un peu plus simple, bien entendu.

Rechercher son domaine

Ici, ça devient un peu « tricky » : en effet, ce n’est pas parce qu’un nom de domaine est disponible, qu’on peut forcément le réserver sans retour de bâton. Je m’explique : un nom de domaine, pour une société, c’est un signe distinctif. Comme un logo, un nom de domaine peut faire référence à une entité déjà existante.

Si par exemple, je réserve le nom de domaine Naille-que.com, pour commercialiser des baskets, il y a de fortes chances pour que j’ai des soucis dans quelques mois ou quelques années. De la même façon, il faut aussi faire attention aux idées que peut véhiculer votre domaine. L’exemple de la vache qui pleure est un cas d’école : la marque a perdu face à la vache qui rit. En gros, votre nom de domaine doit être unique, et ne pas créer de confusion dans l’esprit du public.

C’est un peu comme pour déposer une marque, il faut s’assurer au préalable que l’enregistrement du domaine ne portera pas préjudice à des ayants droits. Dans mon exemple pour Nike, j’ai choisi délibérément de commercialiser des produits identiques à ceux de l’entreprise américaine. Mais, si j’utilise le même nom de domaine pour vendre des pneus, le risque de confusion pour le public est largement plus faible. Et en cas de plainte de l’ayant droit, j’ai beaucoup plus de chances de gagner.

Car il faut savoir que ce type de litige est toujours arbitré par un juge. L’INPI ne fait qu’enregistrer les dépôts de marques, le registrar ne fait qu’enregistrer des noms de domaines, et les recours litigieux se font toujours en justice. Il existe toutefois des procédures de règlement à l’amiable (mais ça ne sera pas l’objet de ce tutoriel).

Bref juste pour vous dire que lors du dépôt de votre nom de domaine, prenez un maximum de précautions pour ne pas marcher sur les plates-bandes d’une autre société, ça vous évitera bien des soucis par la suite.

Les informations à renseigner quand on achète un domaine

Il faudra ici compléter les profils des contacts pour le NDD.

  • Le contact propriétaire : c’est tout simplement le propriétaire légal du nom de domaine
  • le contact administratif : c’est celui qui est sollicité pour tout ce qui va concerner le renouvellement et les opérations courantes sur le nom de domaine
  • le contact technique, c’est l’entité qui devra gérer tout ce qui concerne les mises à jour de serveur de noms de domaines etc.
  • et enfin le contact de facturation, c’est celui qui paie la douloureuse…

Pour conclure

Enregistrer un nom de domaine, ça ne prend que quelques minutes, et c’est une opération à la portée de tout le monde (vous avez vu dans la vidéo que je prends mon temps, que je suis une vraie pipelette, mais que malgré ça, c’est super rapide).

Si vous recherchez un registrar, tapez simplement nom de domaine sur Google, et vous trouverez des dizaines de prestataires qui vous proposons de déposer le NDD de votre choix. Mais n’oubliez pas auparavant de faire les vérifications nécessaires pour ne pas avoir de soucis d’exploitation par la suite. Et si vous avez un doute, n’hésitez surtout pas à consulter un avocat spécialisé en propriété intellectuelle : il sera vous conseillé et vous dire si vous prenez un risque ou pas.

Dans le prochain tuto, on crée un virtual host sur une machine (je vous montrerai comment on se crée une instance d’hébergement), et on lui greffe le domaine que je viens d’acheter. @ +

GDM-Pixel / Charles Annoni Charles est chef de projet en marketing web et conception de sites. Formateur en référencement naturel, il est également consultant en webmarketing et propose des tutoriels exclusifs en France.

Les commentaires peuvent donner lieu à un lien dofollow si thématique similaire et ancre clean :)

Comment(1)

  1. Edit : Retour sur Youtube pour le prochain tuto, vu qu’il faut raquer chez Vimeo pour avoir de la HD.

LEAVE YOUR COMMENT

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *